Accueil > Dossiers > Transports > Catastrophe routière de Puisseguin : plus jamais çà !

Catastrophe routière de Puisseguin : plus jamais çà !

mardi 14 août 2018

La catastrophe routière de Puisseguin rappelle tragiquement la dangerosité du trafic de poids lourds pour les autres usagers, et tout particulièrement pour ceux des transports en commun.
Elle souligne la nécessité de limiter le trafic de poids lourds sur les routes étroites comme certaines voies départementales et communales et de renforcer la sécurité des transports routiers.
Elle justifie la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires.

La SEPANSO Gironde s’associe à la douleur des familles et des proches des victimes de la catastrophe routière survenue le 23 octobre 2015,sur une route départementale de la commune de Puisseguin en Gironde.
Cet accident dramatique, impliquant un poids lourd articulé et un bus, a fait 43 victimes, pour la plupart brûlées vives.
Il intervient 2 jours après celui de Toulenne en Gironde, entre un TER et un poids lourds. [1]
Il ravive aussi le souvenir de la catastrophe survenue non loin de là, sur la commune de Port-Sainte-Foy en Dordogne, le 9 septembre 1997, et impliquant un camion citerne et un autorail. [2]
Les usagers des transports en commun (bus, train) paient un trop lourd tribut à la dangerosité du trafic poids lourds.
Cette tragédie tombe au plus mal pour le plan de relance gouvernementale des transports longues distances par autocar.
Soucieuse de sécurité routière, la SEPANSO s’attachera à ce que toutes les leçons soient tirées de cette catastrophe de Puisseguin, qui paraît impensable au 21ème siècle dans un pays dit de haute technologie comme la France.
Selon les derniers éléments de l’enquête, le drame serait imputable à l’explosion d’une réservoir additionnel situé dans le poids lourd impliqué. [3] [4]
Face à cette catastrophe routière, on ne peut que se féliciter de la proposition gouvernementale de limiter à 80 km/h la vitesse sur les routes secondaires, mesure qui devrait être applicable à partir du 01/07/2018. La limitation de la vitesse à 90 km/heure en 1959 avait été aussi très contestée. [5]

Mise à jour du 08/01/2019

Portfolio


[1Cet accident de Toulenne s’est produit le 21/10/2015. On dénombre 13 blessés parmi la soixantaine de passagers qui se trouvaient dans le train.

[2Le bilan de la catastrophe de Port-Sainte-Foy avait été de 13 morts et 43 blessés dont dix grièvement brûlés.

[3Accident de bus de Puisseguin : l’explosion d’un réservoir à l’origine du drame qui avait fait 43 morts.TF1 . 09/07/2016
http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/accident-de-bus-de-puisseguin-l-explosion-d-un-reservoir-a-l-origine-8764744.html

[4Accident de Puisseguin (33) : le second réservoir du camion n’était "pas homologué"
Sud Ouest. 08/08/2017
http://www.sudouest.fr/2017/08/08/accident-de-car-de-puisseguin-le-reservoir-n-etait-pas-homologue-3679151-6151.php

[5Cf article ci-joint de la revue Constellation de juillet 1959 : Les illusions du "90 km/heure"