Accueil > Dossiers > Aménagement du territoire et urbanisme > Schéma Régional des Carrières (SRC) de Nouvelle Aquitaine

Schéma Régional des Carrières (SRC) de Nouvelle Aquitaine

lundi 14 décembre 2020

L’ouverture et le développement des carrières constituent des enjeux environnementaux très forts, notamment en terme :
 d’impacts sur la biodiversité
 de consommation des espaces agricoles, naturels et forestiers [1]
 d’impacts sur la qualité de vie des riverains
 d’impacts sur les paysages
 d’impacts sur la qualité de l’air et les émissions de gaz à effet de serre (GES). [2]

Le Schéma Régional des Carrières (SRC) de Nouvelle Aquitaine [3], en cours d’élaboration, a notamment pour but, "la protection des paysages, des sites et des milieux naturels sensibles, la préservation de la ressource en eau, la nécessité d’une gestion équilibrée et partagée de l’espace, l’existence de modes de transport écologiques, tout en favorisant les approvisionnements de proximité, une utilisation rationnelle et économe des ressources et le recyclage."
Le SRC est élaboré par le préfet de la région Nouvelle-Aquitaine et la DREAL et son approbation est prévue fin 2021. Dans l’attente, les actuels Schémas Départementaux des Carrières (SDC) restent en vigueur.

Comme le SDC, le SRC doit être compatible avec les schémas directeurs d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) et les schémas d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE).
Le SRC doit désormais prendre en compte les schémas régionaux de cohérence écologique (SRCE).
La loi no 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la république, a intégré le SRCE au schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET). En conséquence, la loi no 2016-1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages a étendu l’obligation de prise en compte au SRADDET.

La SEPANSO Gironde participe aux côtés de la Fédération SEPANSO et des autres sections départementales, à l’élaboration du SRC de Nouvelle Aquitaine au sein du comité de pilotage.

Constatant les nuisances passées et actuelles de l’exploitation et du développement des carrières et de l’exaspération grandissante des riverains, la SEPANSO ne peut se contenter d’une perspective insoutenable qui reproduirait les erreurs précédentes, et milite pour un Schéma Régional des Carrières aux objectifs environnementaux ambitieux et chiffrés.
En matière de lutte contre les changements climatiques d’origine anthropique, le Schéma Régional des Carrières de Nouvelle Aquitaine, devra faire la démonstration qu’il participe à l’effort commun, en vue d’atteindre l’objectif de neutralité carbone de la France et de la région d’ici 2050.

A consulter :
Un projet de gravière très contestable et contesté à Porchères (33)
https://www.sepanso33.org/spip.php?article52

Mise en ligne du 14/12/2020


[1Selon l’observatoire NAFU la création et l’exploitation des carrières des 12 départements de Nouvelle Aquitaine, a entraîné le défrichement de 2288 hectares, de forêt entre 2002 et 2019, dont 880 ha en Gironde et 481 ha en Dordogne.
https://defripublic.cartogip.fr/syntheses/phase2/dossier_nature_demande_par_dep.php

[2Selon la DREAL, les émissions annuelles de GES générées par le transport des matériaux de Nouvelle Aquitaine, sont évaluées à 480 000 tonnes de CO2. Cf Diagnostic initial octobre 2020. Il convient d’y rajouter les émissions de GES liées à la production des matériaux (extraction, traitement physique...)

[3Le SRC a été créé par l’article 129 de la loi n° 2014-366 du 24 mars 2014 pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (loi ALUR)