Projet de défrichement de 529 ha à Hourtin : menace sur le Médoc, sa forêt, ses eaux, ses milieux naturels et sa biodiversité !

 

Un projet de défrichement de 529 hectares, en vue créer sur la Commune d’Hourtin, dans un secteur encore préservé et très riche en biodiversité, une exploitation agricole industrielle a été soumis à enquête publique du 31 octobre au 16 décembre 2005.

Ce projet démesuré menace toute une zone de landes humides, en limite des bassins versants du système hydrographique des lacs Médocains et de celui de l’Estuaire de la Gironde. Il se situe dans les secteurs de présence importante du cerf (ce qui aura certainement une incidence sur l’espèce et ses dégâts). Actuellement et tant qu’il reste en l’état, le site est favorable à la loutre, au vison d’Europe, à la Cistude, à de nombreux oiseaux et à une multitude de plantes et invertébrés dont beaucoup sont encore à inventorier.

Comble de l’absurdité, à l’heure où un pourcentage non négligeable des terres agricoles est mis en jachère, on continue à instruire des dossiers de défrichement... Cherchez l’erreur !

Sur ce dossier, habitants du secteur, chasseurs, associations de naturalistes, partagent les mêmes inquiétudes et ont émis majoritairement un avis défavorable au projet.

Dans sa contribution du 15/12/2005, la SEPANSO Gironde a émis un avis défavorable au projet.

Dans son arrêté du 20/11/2006, le préfet de la région Aquitaine, n’autorise pas les travaux hydrauliques, d’assainissement, de drainage, et d’irrigation en vue de la mise en culture de 512 hectares sur la commune d’Hourtin