Projet d’extension d’un élevage porcin à Saint-Symphorien (33)

 

Lors de l’enquête publique, qui s’est déroulée en 2014, les associations de protection de la nature, dont la SEPANSO Gironde, ont émis un avis défavorable au projet d’extension d’une porcherie industrielle de 7 655 à 11 602 animaux équivalents situé sur la commune de Saint-Symphorien (33), induisant une augmentation des surfaces d’épandage de lisier et compost, sur divers communes du sud-Gironde et des Landes. Prenant acte de l’opposition ferme de très nombreux acteurs, le préfet de Gironde a annoncé le (...)

Installation des agriculteurs : du nouveau.

 

Le soutien à l’installation des agriculteurs peut aussi permettre de produire localement des aliments sains, créer des emplois en zone rurale et périurbaine, protéger les terres agricoles de la spéculation et préserver les milieux naturels.
Tout le monde peut s’installer en agriculture s’il en a les moyens financiers. En l’absence totale ou partielle de ces derniers la solution passe par l’emprunt à taux plus ou moins bonifié en fonction du statut. C’est là que la situation se complique : il faut (...)

Projet de défrichement de 529 ha à Hourtin : menace sur le Médoc, sa forêt, ses eaux, ses milieux naturels et sa biodiversité !

 

Un projet de défrichement de 529 hectares, en vue créer sur la Commune d’Hourtin, dans un secteur encore préservé et très riche en biodiversité, une exploitation agricole industrielle a été soumis à enquête publique du 31 octobre au 16 décembre 2005.
Ce projet démesuré menace toute une zone de landes humides, en limite des bassins versants du système hydrographique des lacs Médocains et de celui de l’Estuaire de la Gironde. Il se situe dans les secteurs de présence importante du cerf (ce qui aura (...)